You are here
Accueil > Tests > J’ai testé le Primal Blueprint, Guide Paléo de Mark Sisson

J’ai testé le Primal Blueprint, Guide Paléo de Mark Sisson

Aujourd’hui je donne mon avis point par point sur les 10 règles du « Primal Blueprint », le Guide « paléo » de Mark Sisson. Si j’ai énormément appris de sa philosophie, je souhaite apporter mes réserves ainsi que mes astuces pour essayer de vivre de façon Smart, Healthy & Amazing 🙂

 

1. Mange beaucoup de végétaux et d’animaux

La premier point est déjà celui qui va soulever le débat, surtout pour ceux qui souhaitent végétaliser leur alimentation. L’idée universelle à en tirer, quelque soit nos valeurs éthiques et nos choix, est probablement :

  • de consommer des calories majoritairement issues des protéines et des bons gras,
  • d’intégrer un maximum de couleurs dans notre assiette pour satisfaire nos besoins en vitamines et minéraux
  • d’éliminer ou de réduire notre consommation de glucides, en particulier de sucre, ainsi que de graisses trans et hydrogénées.

Il est à noter que Mark Sisson ne conseille pas dans son Primal Blueprint d’éviter les graisses saturées car il est convaincu de leur effet de précurseur hormonal.

2. Evite les poisons

Il est difficile de contredire ce point. De nos jours, les poisons sont présents presque partout, surtout là où on ne les attend pas. Il parait donc important de privilégier des aliments issus d’une agriculture biologique, locale ainsi que d’éviter de consommer trop d’aliments industriels. Y compris quand ils sont bio.

3. Sois souvent en mouvement

J’ai personnellement décidé de me rendre chaque jour au bureau à pied ce qui me permet de faire 7km soit 1h de marche par jour. Je trouve cela moins stressant que les transports, moins onéreux et polluant que la voiture et cela me permet d’avoir du temps pour moi que j’utilise pour : penser, écouter des podcasts, me vider l’esprit…

Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre au bureau en voiture, voici le conseil que je donne :

  • Si vous y allez en voiture, garez vous à 5 ou 10 minutes à pied de votre lieu de travail.
  • Si vous y allez en transports, arrêtez-vous quelques arrêts avant votre destination et terminez à pied.

Et si vous ne pouvez vraiment pas vous permettre cela, pensez à la marche chaque fois que vous irez faire des petites courses en semaine ou au moment du déjeuner.

4. Sprinte régulièrement

Le sprint et ses activités dérivées comme le HIIT (High Intensity Interval Training), le Tabata training, etc… se révèlent être extrêmement efficace pour :

  • la construction musculaire
  • la perte de graisse
  • l’amélioration de l’endurance

J’ai longtemps cru que les séances de sports longues étaient les meilleures. Mais il semblerait que l’intensité maximale ait un effet bien plus efficace. Y compris lorsque l’on souhaite améliorer son cardio ou bruler des graisses.

Pourquoi ? Pour comprendre, opposons-le à une activité de cardio, longue et modérée :

Pendant votre jogging à faible intensité, disons 8km/h pendant 60 minutes, vous brulez un montant modéré de calories, disons arbitrairement 300 kcal. Or, si vous répétez ces séances longues de cardio plusieurs fois par semaine, votre corps risque d’avoir le raisonnement suivant :

« Je constate que j’ai souvent besoin de faire des efforts de longue durée sans que l’on augmente mes apports en énergie (calories ingérées). Il serait donc judicieux de ralentir mon métabolisme général et de baisser mes besoins constants en calories afin de ne pas être en danger pendant les séances de cardio. Je vais donc abandonner du muscle et stocker quelques réserves, au cas où. » Résultat => vous perdez du muscle et gagnez peu à peut en graisse.

A l’inverse, lors des séances courtes et intenses, disons 8 sprints à vitesse maximale, vous brulez moins de calorie pendant la séance, disons 100 à 200kcal. Mais l’avantage est que vous stimuler vos hormones de croissance, votre construction musculaire et continuer à bruler des calories jusqu’à 48h à 72h après la séance ! Vous augmentez donc votre métabolisme et brulez plus de calories au repos.

Ma conclusion : SPRINT > JOGGING.

5. Dors suffisamment

La sommeil est probablement le besoin primaire le plus sous estimé de nos jours. Je suis convaincu de l’importance de :

  • dormir 8 à 9h par jour
  • et tant que possible lorsque le soleil est couché

Mon astuce pour cela est de prévoir de dîner tôt, vers environ 19h. Et si on veut se divertir avec un film ou une série, ne pas s’adapter au rythme de la TV en commençant à 21h. Je n’hésite pas à lancer mon visionnage vers 19h30 ou 20h et de l’arrêter à 21h30 ou 22h pour me coucher. Je mets évidemment mon téléphone en mode avion et je ne le récupère pas avant le matin.

6. Amuse-toi

S’amuser en extérieur, quel plaisir ! Un tennis entre amis, un foot sur gazon, un cours de danse avec les copines… Cela peut se caractériser par n’importe quelle activité que vous appréciez le plus. Le but étant de littéralement « prendre du plaisir ». L’avantage est que selon vos goûts, cette activité peut également vous servir à être en mouvement (2.) ou faire des sprints (4.).

7. Soulève des choses lourdes

Vous n’aimez pas aller à la salle ? Pas de problème ! Vous avez un poids de corps, servez-vous en. Le but est de mobiliser un maximum de muscles et d’articulation afin de développer votre force et votre souplesse. Vous vous sentirez mieux dans votre quotidien et vous encouragerez votre corps à conserver sa masse musculaire et sa densité osseuse en prenant de l’âge.

8. Expose-toi au soleil

Pour les personnes qui habitent dans un endroit ensoleillé toute l’année, la question peut ne pas se poser. Mais on sait que les carences en vitamine D sont plus fréquentes dans les pays du Nord. Coïncidence ou pas, les dépressions et même les suicides y sont plus nombreux. Sans aller jusque-là, vous gagnerez à traquer le moindre rayon de soleil lorsque celui-ci pointe le bout de son nez. N’hésitez pas à prendre prendre votre pause ou votre déjeuner en terrasse ou au parc. Vous ferez d’une pierre, deux coups.

9. Evite les traumatismes

Un peu d’adrénaline peut également faire du bien de temps à autre. Mais je ne saurai vous conseiller d’être imprudents. A quoi bon manger bio et éviter les pesticides si c’est pour mourir bêtement en vous faisant renverser ? Alors, faites attention à vous 😀

10. Fais travailler ton cerveau

Nous sommes naturellement fais pour réfléchir, créer et être inventifs… Alors soyez-le et donnez-moi votre avis en commentaires ^^

Une réaction ? Laissez-moi un commentaire !
Rudy Turinay
Rédacteur en chef de SavantSinge.fr, j'ai décidé de me lancer dans l'écriture d'articles pour partager ma veille et mes expériences personnelles sur les sujets nutrition, santé, lifestyle et voyages. J'essaie d'imprimer ma philosophie de vie dans mes articles autour de trois valeurs : Smart, Healthy & Amazing.
http://www.savantsinge.fr

Similar Posts

2 thoughts on “J’ai testé le Primal Blueprint, Guide Paléo de Mark Sisson

  1. J’avais déjà privilégié le vélo aux transports en commun, mais je vais essayer la marche dès aujourd’hui. Merci pour ces conseils.

Laisser un commentaire